Pas d’ail dans le compost

L’ail en particulier, ainsi que tous les membres de sa famille (oignon, poireau, ciboule…) dans une moindre mesure, possède notamment de grandes propriétés antifongiques et antiseptiques.
Ces vertus médicinales se transforment en fléau dans le compost. En effet, le compostage repose sur une dégradation accélérée des déchets végétaux par le biais des micro-organismes (champignons, vers, bactéries…), ceux-là même que l’ail tue ou repousse.
Pour cette raison, il vaut mieux éviter de mettre de l’ail (pelures, germe…) dans votre composteur ou lombricomposteur.


ail

2
0
468 ad