Pleurotes Bio

J’ai vu ça et bientôt je publierais la technique pour les faire pousser soi-même , de la confection de la boîte de culture, aux champignons

Les premières infos :  

  • Marc à Café
  • Boite, brique en carton, récipient avec couvercle ou sac de congélation
  • eau

 

Et ça vient de Belgique. La vidéo de présentation du concept. 

Encore un bel exemple d’économie circulaire nous venant une nouvelle fois de Belgique ! Deux jeunes bruxellois ont créé une entreprise qui récupère le marc de café pour faire de la culture de pleurotes, un champignon très prisé en cuisine. Une démarche positive tant pour le développement durable que pour l’environnement ou l’économie locale.

Martin François (entrepreneur social spécialisé en management, économie sociale, gestion de projets et communication) et Martin Germeau (bio-ingénieur spécialisé en ressources en eau et en sol) se sont lancés dans une folle aventure. Leur entreprise à finalité sociale a pour but de produire des champignons ainsi que de l’engrais biologiques à partir du marc de café, déchet des commerces avoisinants.

Leur technique originale et écologique, ils l’ont nommée la PermaFunghi, de « perma », abréviation de permaculture, et « fungi », nom scientifique du champignon. C’est une rencontre pour le moins inspirante entre Martin Germeau et le spécialiste thaïlandais des champignons, lors d’une mission volontaire en Asie, qui est à l’origine de cette initiative peu commune. Les deux jeunes entrepreneurs se sont également inspirés du concept de résilience urbaine et du mouvement de la transition écologique qui promeut de dépasser les perturbations du système par la mise en place de solutions plus locales et durables.

0
0
468 ad